Le mois de septembre à quelque chose de  spécial! Rappelez-vous le sentiment qui vous serrait le ventre à chacune des rentrées scolaires.

D’une part, il y a quelque chose de rassurant de retrouver notre routine quotidienne, nos bonnes habitudes et nos activités sportives.  D’autre part, on se lance dans l’inconnu, avec probablement de nouveaux amis, de nouveaux professeurs et de nouveaux défis. Pour certains enfants, s’adapter à ces changements n’est pas si évident et ils peuvent exprimer leur difficulté à s’adapter par des moments de faible concentration, un niveau d’énergie supérieur à la normale et même par des comportements agressifs.

Le cadre qui est conçu pour notre société de petit travailleur, n’est pas 100% adapté pour tous ET C’EST NORMAL de ne pas s’y mouler parfaitement. Certains sont plus lents et se sentent bousculés, d’autres sont trop vites et s’ennuient. Plusieurs le comprenne lorsqu’il le voit, mais quelques-uns l’intègre lorsqu’ils l’auront expérimenté manuellement.

Qui a dit qu’il fallait être comme tout le monde, et que c’était facile d’interagir avec 30 autres petits humains uniques en son genre? Voici tout de même quelques conseils que vous pouvez transmettre à vos petites boules d’énergie pour faciliter leur adaptation cette année.

Comment ajuster ton sac à dos et tes postures de travail pour éviter les inconforts physiques 

Saviez-vous que 1 enfant sur 2 ressentira un épisode de douleur au dos avant son entrée au secondaire ? C’est sans compter les maux de tête, les douleurs aux jambes associées à la croissance et les mille et une blessures dans la cour d’école. Le bien-être physique est essentiel pour assurer l’apprentissage normal de l’enfant, alors pourquoi ne pas s’assurer que ça routine quotidienne ne soit pas la cause de ses inconforts?

​Vous aimez nos secrets de santé?

​​Inscrivez-vous pour les recevoir gratuitement chaque semaine par courriel! Allez-y! C'est gratuit et ça prend 30 secondes! 

L’enfant qui n’a pas atteint sa maturité osseuse ne doit pas transporter un sac à dos plus lourd que 10 à 15% de son poids. C’est-à-dire qu’un enfant de 60 lbs ne devrait jamais avoir à transporter plus de 6 à 7 lb dans son sac à dos.

De plus, le poids de son sac se doit d’être réparti sur ses épaules, ses hanches et son dos. Lors que vous regardez votre enfant de côté, son sac ne doit jamais dépasser le bas du dos, donc le fond du sac ne devrait pas toucher les fesses. Le haut du sac ne devrait pas dépasser les épaules, rien ne touche le cou ni la tête.

Finalement, il y a une façon spécifique dont le poids doit être répartie le sac à dos. Les manuels plus lourds devraient être près du dos tandis que les objets asymétriques devraient être loin du dos.

Les aliments qui te permettront de maintenir ton niveau d’attention maximale sans te créer un ‘’rush’’ de sucre 

De plus en plus étudiée, l’alimentation de votre enfant bout de choux ? influencera son niveau de concentration tout au long de ses études. On parle souvent des aliments à éviter, le sucre raffiné, les aliments transformés, les jus, les boissons gazeuses.. Mais qu’est-ce qu’ils peuvent manger?

La meilleure façon de conserver le niveau d’attention constant, c’est d’avoir un taux de sucre stable dans le sang. Et pour ceci, il est essentiel de consommer des aliments frais et complets en petite quantité et plusieurs fois par jours (5-6 par jour). Donc, favoriser des collations simples comme un mélange de noix, graine de soya et quelques fruits secs, des yogourts à base de lait de coco ou soya, des légumes et trempettes d’humus ou bien des fruits frais. Lors des repas, miser sur des sandwichs au pain complet, des salades de légumineuse, des salades de pâte complète.

Les exercices que tu peux faire à la pause, si tu sens un trop plein d’énergie ou incapable de te concentrer

Saviez-vous qu’il existe des exercices qui permettront à vos enfants non seulement de libérer l’énergie qui bouillonnent en eux, mais également d’améliorer leur habilité de communication, de coordination et d’organisation. Ces exercices facilitent la communication entre les deux hémisphères du cerveau et activent différentes régions avec différents rôles. Cette communication améliora l’état de concentration, de calme et facilitera la capacité d’apprentissage de votre enfant lors de leur année.

Le principe; favoriser des exercices qui impliquent les mouvements de droite à gauche, les mouvements de haut en bas et de l’avant vers l’arrière. En voici quelque uns qui sont faciles à reproduire à la maison et même dans la cour d’école.

Le huit couché

Accoler le bras droit tendu sur l’oreille droite. Votre bras est votre crayon et les doigts est la mine, tracé avec celui-ci une forme de 8 à l’horizontale. C’est-à-dire un signe de l’infini. Répéter à plusieurs fois cette forme. Ce mouvement favorisera un retour au calme ainsi qu’une meilleure concentration!

Les mouvements croisés 

Plusieurs types de mouvement de ce genre sont possibles. Le premier, on peut l’appeler le soldat:  avec le coude droit, venez faire une flexion avant et apporter le genou gauche jusqu’au coude. Ce type de mouvement entraine votre enfant avec les tâches de coordination, et donc facilitera également les tâches de la compréhension. Il est possible de faire un exercice similaire une main sur le talon en alternance.

Les contacts croisés

Les contacts croisés utilisent les muscles de la posture et de l’équilibre. Il demande une concentration importante et cela permettra à vos enfants de se sentir plus calmes et organisées.  En position debout, croiser les jambes. Croiser également les bras, puis avec la paume de chaque doigt toucher les doigts associés. Toujours les paumes collées, faites un demi-cercle vers le corps pour les rapporter vers le haut.

Voici un vidéo qui image bien ces exercices et plusieurs autres
https://www.youtube.com/watch?v=2o9WvL7__-0

Menu