Qu’est-ce qui a changé dans votre corps? Pourquoi étiez-vous capable de courir partout, de travailler sans relâche, de dormir seulement quelques heures et maintenant vous n’en êtes plus capable?

Peut-être que la capacité de votre corps à se réparer a ralenti, que les anciennes blessures du passé refont surface ou simplement que votre système nerveux a besoin de mouvement? Voici comment chacune de vos articulations peut vous permettre tout au long de notre vie de sauter, tomber et de vous relever.

En effet, le corps à une intelligence propre à lui-même, chacun des symptômes qu’ils vous envoient vous permettre de comprendre ses besoins. Vous ressentez des inconforts au réveil, peut- être dormez-vous dans une mauvaise posture. Si vous développez des inconforts à la course, y a-t- il un élément dans votre démarche qui cloche?

On compte dans le corps humain plus de 350 articulations. Les articulations sont des structures spécialement construites pour absorber les chocs et maintenir le mouvement de votre corps. Les articulations les plus sollicitées possèdent même un tissu coussiné qui recouvre les os. Elles sont enduites d’une huile naturelle qui nous permet de bouger sans grincer et par-dessus tout ça, une capsule vient recouvrir le tout.

Ces articulations sont nourries par le mouvement!
Eh oui, c’est le mouvement qui est la source d’alimentation de vos coussins articulaires. Comme une capsule bien étanche recouvre vos articulations, les tissus à l’intérieur de l’articulation ne recevront que très peu et même souvent aucune vascularisation. La santé de nos articulations dépend donc en grande partie du mouvement afin de se réparer et de maintenir nos articulations en santé.

À long terme, les chocs, les spasmes musculaires, les mauvaises postures et une alimentation inadéquate peuvent entrainer une diminution de l’épaisseur du cartilage. C’est le début de la dégénérescence. Et détrompez-vous, il n’y a pas nécessairement de douleur lors de la dégénérescence. C’est lorsque le corps a atteint ses limites qu’un processus d’inflammation va s’installer. On verra apparaître enflure, rougeur chaleur et finalement de la douleur. Et ce n’est pas à 70 ans que la dégénérescence débute, mais dès les premiers signes d’un manque de mouvement.

​Vous aimez nos secrets de santé?

​​Inscrivez-vous pour les recevoir gratuitement chaque semaine par courriel! Allez-y! C'est gratuit et ça prend 30 secondes! 

Comment fonctionner au maximum de ses capacités, sans inconfort !

Établir votre routine de  »stretching » matinale

L’important ce n’est pas qu’elle soit matinale, surtout qu’elle soit quotidienne. Le stretching, que ce soit du yoga, avec des bandes élastiques, avec un ballon suisse ou autres, a une propriété essentielle: diminuer les tensions musculaires excessives. Et ce ne sont pas seulement les sportifs qui développent des tensions musculaires, une posture de travail à l’ordinateur vous entraine autant sinon plus de tensions.

Les muscles permettront à chacune de vos articulations de se mouvoir. Par exemple: le quadriceps et l’ischio-jambier permettent à l’articulation du genou de fléchir et de s’extensionner lors de la marche ou la course. Lorsqu’un de ses muscles est très tendu, une pression supplémentaire se faire ressentir dans l’articulation et un déséquilibre dans ce mouvement s’installera graduellement.

Maintenir une routine de 10 à 15 minutes vous permettra de diminuer ces stress quotidiens qui peuvent à long terme accélérer la dégénérescence de vos articulations.

Conserver des mouvements de proprioception
Avez-vous déjà entendu ce terme? La proprioception, c’est la capacité de votre corps de se repérer dans l’espace. Chacune de vos articulations possède de minuscules récepteurs qui informent votre cerveau de vos mouvements. Cette fonction prévient les chutes et assure la coordination de vos mouvements dans votre quotidien. Marcher en terrain rocailleux, sauter, danser sont des mouvements à ajouter dans notre routine quotidienne et qui amélioront votre proprioception.

Augmenter votre masse musculaire

Une musculature forte et résistante assure d’abord une meilleure qualité des os. Lors de la contraction, les muscles créent des tensions sur les os, en réaction à ces tractions, les structures osseuses se renforcissent constamment pour éviter les blessures. Il s’agit d’un des processus importants qui prévient l’ostéoporose. La masse musculaire assure également une meilleure stabilité de vos articulations et le maintien d’un poids santé. Avec une musculature dense et puissante, on assure un mouvement constant dans nos articulations et on prévient la prise de poids excessive.

C’est grâce à chacune de nos actions quotidiennes que l’on assure d’une santé optimale, 15 minutes de votre journée pourraient vous permettre d’augmenter votre rythme de vie pour les 20-30- 40 prochaines années de votre vie. À noter: si une blessure vous empêche de bouger dans votre quotidien, ne la laisser pas trainer ou s’intensifier, consulter votre professionnelle de la santé neuro-musculo-squelettique.

Menu