Les parents n’ont pas de désir plus profond que de voir leurs enfants grandir et se développer en santé. Qu’est-ce qu’on n’essayerait pas pour calmer les douleurs ou les crises de nos petites boules d’énergie?

La santé c’est un processus. Le système immunitaire, votre système de défense naturelle, a besoin d’expérience et d’entrainement pour subvenir aux intempéries, rhumes, grippes et toutes autres affections. Eh oui, même chez vos tout petits qui enfilent rhume après rhume à la garderie!

 J’ai pensé vous transmettre 3 conseils qui vous permettront de transmettre une santé naturelle aux gens que vous aimez le plus!

 

Faire le choix d’être proactif

Il y a deux façons de concevoir la santé. Bien que plusieurs recherchent des solutions pour maintenir leur santé la plus naturelle possible, le système de santé actuelle ne valorise pas suffisamment la prévention.  Je m’explique, il y a deux philosophies de soins de santé  aujourd’hui, être réactif ou être proactif.

​Vous aimez nos secrets de santé?

​​Inscrivez-vous pour les recevoir gratuitement chaque semaine par courriel! Allez-y! C'est gratuit et ça prend 30 secondes! 

 Être réactif signifie que l’on surveille et on attend, lorsque notre enfant est malade, on recherchera à éliminer ses symptômes par des infusions, pommades, médicaments, etc. Notre énergie est mise en place pour éliminer la maladie et non pour entretenir ou augmenter le niveau de santé!

Être proactif, c’est plutôt de travailler en amont, avant que le symptôme apparaisse. On met de l’énergie à maintenir un système fonctionnel et performant toute l’année grâce à notre alimentation, le sport, la relaxation, le repos. Certains pourraient croire qu’il s’agit d’une perte d’énergie ou de temps, mais lorsque l’on pense à long terme, on en ressort gagnant!

Comprendre cette différence de paradigme est la première étape vers une santé plus naturelle.  On passe de la peur et l’inquiétude, l’anxiété et l’incompréhension à un tout autre mode de vie La confiance et la chaleur, le bien-être et le lâcher-prise

Faites ce que je dis et non ce que je fais

Selon moi la santé de mon enfant commence tout d’abord par ma santé!  Avez-vous déjà remarqué que certaines femmes modifiaient leur alimentation du tout au tout lorsqu’elle tombe enceinte?  Pourquoi, faire une attention extrêmement délicate à notre alimentation pour notre bébé et non pour nous dans le quotidien. Pourquoi ne pas ingérer de médicament lors de la grossesse, mais de s’en gaver par la suite?  Le même principe pour le sommeil, le stress, l’exercice, pourquoi s’y mettre pendant cette phase de changement puis s’arrêter par la suite? Les enfants sont les meilleurs imitateurs, dès les premières semaines de vie, ils se mettront à recopier les comportements de leurs modèles.

La santé ne commence-t-elle pas par notre équilibre. Bien manger, bien bouger, bien penser et bien reposé. Cet état de bien-être et de santé se reflétera sur chacune des cellules de notre corps.  Donner l’exemple est bien l’une des options les plus gratifiantes pour transmettre mes valeurs aux enfants!

 

Pourquoi ne pas utiliser les symptômes au lieu de les éliminer?

Vous êtes-vous déjà posé la question, à quoi sert la toux, le vomissement ou la fièvre. Nous sommes tous d’accord pour concevoir ces symptômes comme désagréables et parfois incapacitants. Ils sont pourtant des outils importants que notre corps utilise pour combattre l’infection en nous. Imaginez qu’un enfant qui consomme un aliment nocif pour sa santé ne puisse pas éjecter cette nourriture grâce au vomissement. Imaginer comment votre corps réagit, si à chaque fois qu’il cherche à combattre les virus en élevant la température du corps, on l’en empêche puisqu’on a du travail à faire au bureau. Possible que votre corps  s’épuise après plusieurs semaines de combat et que la maladie s’intensifie. Voici le schéma qu’on voit se dessiner lorsqu’un rhume se transforme en sinusite puis en bronchite. Lorsque les enfants développent à répétition des otites.

Que pouvons-nous faire en tant que parents pour aider nos enfants à avoir une bonne estime de soi et de sa santé? Voici trois conseils qui peuvent vous sembler anodins ou faciles, mais prennent quelques semaines pour mettre des actions claires face à ceux-ci et vous verrez la différence.

Nous voulons tous faire la bonne chose, mais la meilleure solution est rarement la plus facile à mettre sur table. C’est de notre responsabilité en tant que parents de les guider vers un mode de vie naturelle!

Menu